9 idées pour ajouter de la variété à ton alimentation végé

Lorsque tu planifies un régime végétarien ou végétalien sain, tu n’es limité que par ton imagination.  Tu penses peut-être que tout ce que tu peux manger est de la laitue et des carottes, mais c’est tout le contraire !

Il est important d’incorporer une grande variété de grains entiers, de légumineuses, de légumes et de fruits dans différents repas, y compris les graines et les noix.

La variété est l’épice de la vie, et elle aidera à t’assurer que ton régime végé est riche en nutriments, intéressant et amusant!

Une fois que tu commenceras à découvrir combien de choses étonnantes il y a à manger, tu te demanderas pourquoi tu ne l’as pas fait plus tôt ! 😉

Alors, voici quelques idées pour t’aider à varier tes menus :

#1 :Vise la variété, même lorsque tu sers tes plats préférés encore et encore, en variant les plats d’accompagnement, les collations et les desserts.

#2 :Sois créative dans la planification des repas.  Augmente ta consommation d’haricots et de légumes en mangeant ces aliments à l’heure du dîner plutôt que juste pour le souper.

#3 : Fixe-toi comme objectif de servir des légumes tous les jours pour le dîner et aussi pour le souper.  Planifie un repas autour d’un légume particulier comme une courgette ou de la guacamole avec des croustilles de pitas.  

Une pomme de terre cuite au four peut être une entrée copieuse; sers-la avec des fèves au lard, une sauce de tomates cuites ou quelques cuillères à soupe de salsa.

Ou encore, fais un simple repas de légumes sautés et de pâtes.

Il existe des centaines de combinaisons de sautés parmi lesquelles choisir ainsi qu’une grande variété de currys de légumes.

#4 : Essaie souvent de nouveaux aliments.  Va faire un tour à l’épicerie, achète différents légumes et fruits et essaie-les, tu pourrais bien trouver un nouveau favori!

#5 : Expérimente avec une variété de grains tels que le quinoa, le couscous, le boulgour, l’orge, le teff, l’amarante et les baies de blé. Essaie les fruits et légumes qui sont populaires dans différentes cuisines internationales, comme le bok choy. 

#6 : Accentue le positif.  Concentre-toi davantage sur les aliments sains que tu ajoutes à ton alimentation plutôt que sur les aliments à éviter.  De cette façon, tu célèbres les aliments plutôt que de te sentir privée.

#7 : Végétalise tes aliments préférés, qu’il s’agisse d’utiliser des fausses viandes ou de faire des versions végétariennes de tes vieux plats de viande habituels.

#8 : Discute avec des gens qui s’y connaissent. Si tu ne sais pas comment inclure un nouvel aliment dans ton régime végétarien, demande au responsable des produits de ton épicerie locale ou de ton magasin d’aliments naturels des idées sur la façon de le préparer et de le cuisiner.  

#9 Recherche des recettes intéressantes. Internet peut être une excellente ressource pour de nouvelles idées de recettes et de préparations.  Mais assure-toi que tu construis ton menu sur une base solide d’aliments végétaux.  Fais-en le cœur de ton alimentation.

YouTube regorge de recettes végé étonnantes qui sont gratuites et te montres exactement comment les préparer. J’en ai d’ailleurs plusieurs sur ma chaîne. Certaines sont si faciles que tu auras envie d’en essayer de plus en plus et en peu de temps, tu t’amélioreras dans ton mode de vie végé.

Aussi, il est bon que tu saches…

Pas de panique avec les protéines !

Ne t’inquiète pas d’obtenir suffisamment de protéines. Tant que les calories sont suffisantes et que le régime alimentaire est varié, les végétariens et les végétaliens répondent facilement à leurs besoins en protéines.  

C’est une erreur totale de penser que tu aies besoin d’obtenir des protéines de la viande.

Les céréales, les haricots, les légumes, les graines et les noix fournissent tous des protéines.

De plus, contrairement à la croyance populaire, les végétariens n’ont pas besoin de manger des combinaisons spéciales d’aliments pour répondre aux besoins en protéines.

Attention au gras!

Cependant, il est important d’être conscient de ta consommation de gras. Même les végétariens et les végétaliens peuvent consommer trop de gras si leur régime alimentaire contient de grandes quantités de noix, d’huiles, d’aliments transformés ou de bonbons.  Sois donc également consciente de la qualité des aliments. Privilégie les gras insaturés et limite les gras saturés.

Mange sain

Tout comme tu peux avoir une mauvaise alimentation en tant qu’omnivore, tu peux également choisir un régime végétalien sain ou malsain.

Amuse-toi à essayer et découvrir des choses ! Ne t’inquiète pas si tu as besoin de quelques produits transformés et de fausses viandes pour commencer, mais essaie de te concentrer principalement sur les aliments entiers à base de plantes et tu te sentiras bien en un rien de temps!

Publié par Élise Généreux

J'aide les gens à végétaliser davantage leur alimentation, de façon simple et agréable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :